[Test] Programme d’entrainement du Dr Kawashima pour Nintendo Switch

Conclusion

Si l’on met de côté ses soucis de reconnaissance d’écriture, le programme d’entraînement cérébral du Docteur Kawashima pour Nintendo Switch est de la même trempe que ses prédécesseurs. A savoir un jeu efficace qui même s’il ne vous rendra pas plus intelligent, fera le plus grand bien à votre matière grise. Et puis, il n’est jamais trop tard pour réviser ses tables de multiplication entre deux parties de Luigi’s Mansion 3 ou Dragon Quest XI

Après avoir cartonné comme jamais sur DS il y a maintenant près de 15 ans, le plus célèbre des neuroscientifiques modélisé en lowpoly est de retour sur Nintendo Switch pour le plus grand bonheur de nos synapses.

Avec Nintendogs, le programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima fait partie de ces jeux qui ont fait le succès de la Nintendo DS à l’époque de sa sortie. Un jeu tout bête mettant au défi nos neurones à grands coups de calcul mental et d’épreuves en tous genres et qui a séduit aussi bien les joueurs traditionnels que les séniors. Depuis 2005, de nombreuses versions du jeu ont vu le jour sur les portables de Nintendo et c’est sans la moindre surprise de le voir débouler sur Switch aujourd’hui. C’est d’ailleurs assez étonnant qu’il ait mis autant de temps à montrer le bout de ses lunettes. Si le jeu ne vous rendra absolument pas plus intelligent que vous ne l’êtes, il a au moins le mérite de vous dépoussiérer les synapses. Et soyez-en sûrs, il n’y a strictement rien de mal à se creuser les méninges au moins une fois par jour. Bien au contraire !

Viens voir le docteur

Si la première consultation du docteur Kawashima faisait la part belle au double écran de la DS, la version Switch joue la carte de l’originalité en nous demandant de prendre la console à la verticale. Et pour plus de confort, on a même le droit à l’utilisation d’un stylet qui est offert dans chaque boîte du jeu. Du côté des nouveautés, en plus d’une nouvelle série de phrases et autres anecdotes que le Docteur Kawashima aura le plaisir de vous lancer chaque jour, on note l’arrivée de nouvelles activités dont certaines qui tirent partie du capteur Infrarouge du Joy-Con de droite. De quoi faire des parties de shifumi contre la machine ou donner le résultat de calcul avec les doigts. Et contrairement à ce qu’on pourrait s’imaginer, ça fonctionne incroyablement bien et la console reconnait immédiatement les gestes que l’on fait avec les doigts. Malheureusement, cette fonctionnalité n’est disponible que sur Nintendo Switch classique puisqu’il est impossible de détacher les Joy-Con de la Switch Lite. Ça ne bouleverse en rien l’expérience globale, mais gardez le en tête si jamais vous avez craqué pour la nouvelle version de la console.

test dr kawashima pour nintebdo switch

On ne change pas une recette qui gagne

De la même manière que ses prédécesseurs, la version Switch de l’entraînement cérébral du Dr Kawashima est fait pour de petites séances de jeu quotidiennes. Ce qui est parfait pour une petite partie le matin autour d’un café, dans les transports avant d’arriver au boulot ou encore le soir. De fait, je conseillerais plutôt la version dématérialisée du jeu pour éviter d’enlever et remettre la cartouche plusieurs fois par jour. D’autant que le jeu vous encourage justement à jouer tous les jours pour bien vous muscler les neurones avec de nombreuses activités et jeux qu’on débloque au fil des jours. Au programme, on retrouve les classiques épreuves de calcul mental, la résolution de problèmes, de la lecture à voix haute ou encore des épreuves de rapidité. Il y a à boire et à manger, mais on peut tout de même regretter l’avancement assez lent du jeu, l’interface qui manque un peu de peps, mais surtout la reconnaissance manuscrite qui est loin de fonctionner à la perfection. Lorsque le jeu vous invite à résoudre une série de calculs le plus rapidement possible et qu’on tient coûte que coûte à améliorer l’âge de son cerveau, il y a de quoi hurler quand la console valide un 4 alors qu’on vient clairement de dessiner un 5. Le genre de soucis bien agaçant qui arrive un peu trop souvent à mon goût et qui remet en cause le principe même d’évaluation.

test dr kawashima pour nintebdo switch

Derniers articles

Test de Spider-Man Miles Morales sur PS5

À la fois suite, DLC et simple standalone, Spider-Man Miles Morales est, avec Demon’s Souls, un titre important pour le lancement de...

Les jeux PlayStation Plus de décembre 2020

Tous les mois, une fournée de jeux sont offerts pour les abonnés au PlayStation Plus. Découvrons la liste des jeux pour le...

PS5 : Liste des bugs et problèmes remontés par les joueurs

Si le lancement de la PS5 a été un véritable succès, provoquant même le crash de nombreux sites de vente en ligne,...

Cyberpunk 2077 : 10 minutes de gameplay sur Xbox Series X

Bien qu'on parle trop souvent de Cyberpunk 2077 pour annoncer un nouveau retard, CD Projekt RED tente d'apaiser l'attente des joueurs avec...

PS5 : le SSD interne de la console est-il suffisant ?

Peu importe la version de la console que vous choisirez, la PS5 est équipée d'un disque dur SSD interne de 825 Go....

PS5 : mais c’est quoi le Ray Tracing ?

Avec l'arrivée imminente de la PS5 et de la Xbox Series X déjà en place, on ne fait plus que parler du...
Marko
Maître des lieux. S'il y a des bugs, c'est de ma faute !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here