[TEST] Tactics Orgre Reborn

Conclusion

Tactics Ogre Reborn est la preuve qu’un grand jeu ne perd rien de sa superbe avec le temps. C’est un titre fascinant et très addictif. Il n’hésite pas à prendre le joueur à revers avec son récit et ses nombreux enjeux. Le tout ponctué par une bande son fantastique et un système de jeu quasi parfait. Reste que le titre de Square Enix est un jeu difficile qui demande énormément de temps pour être dompté.

Sortit initialement en 1995 sur Super Famicom, Tactics Orgre est un RPG tactique de la même veine que FF Tactics. Dirigé par Yasumi Matsuno, Tactics Orgre est souvent considéré comme la référence chez les fans du genre. C’est avec cette nouvelle sortie que le titre de Square Enix va tenter de s’ouvrir à plus de monde. Reste à voir si le portage en vaut la chandelle et quelles sont ses nouveautés.

Jeu testé sur PS5 à partir d’une version fournie par l’éditeur

La vengeance est un plat qui se mange froid

Difficile d’aborder l’histoire du jeu dans les grandes lignes sans divulgâcher d’importants éléments scénaristiques. Tactics Orgre Reborn propose un scénario très adulte dans lequel se mêlent conspiration, politique etc. Volubile au possible, l’histoire de Tactics Orgre Reborn risque d’en surprendre plus d’un. Afin de résumer le tout brièvement, sachez juste que les choix effectués au cours du récit sont d’une importance capitale.

Des nouveautés en pagaille

La première chose qui frappe au lancement de Tactics Orgre Reborn est son doublage. Intégralement doublé en Anglais ou en Japonais, l’ajout de voix apporte un réel plus dans l’immersion. La présence de doublage permet de mieux ressentir les diverses émotions des nombreux personnages présents dans l’histoire. La bande originale du jeu hérite aussi d’une nouvelle orchestration. Les thèmes musicaux, fabuleux soit-dit en passant, n’ont jamais été aussi beau. On se laisse facilement bercer par la bande-son du titre. La remasteratisation touche aussi le rendu visuel du jeu et en dépit d’une résolution accrue, Tactics Ogre Reborn a su conserver tout le charme du pixel art d’antan. On regrette cependant un lissage parfois trop brut des pixels qui nous prive de certains détails.

Un gameplay aux petits oignons

Tactical RPG par excellence, le titre modernise aussi son système de jeu. Si les combats se déroulent toujours au tour par tour, on note que la montée en niveau s’effectue cette fois par unité et non par classe. Ce qui permet d’avoir une gestion plus précise de notre armée. La vue en 3D isométrique qui permet de profiter du relief des champs de bataille peut être basculée en vue de dessus. Il est tout à fait possible d’élargir le champ de vision ou de le rétrécir.

Si les combats semblent longs, une option pour accélérer ces derniers est disponible. Un mot à présent concernant la difficulté du jeu qui n’est pas modulable. Tactics Orgre Reborn ne pardonne aucune erreur, il faut analyser chaque déplacement et user avec abondance les spécificités des soldats.

Et avec des combats qui peuvent durer plus de trente minutes, il est impératif de réfléchir avant d’agir sous peine de recommencer une bataille dans son intégralité. Plus que jamais, Tactic Orgre Reborn demande patience et analyse et n’est clairement pas destiné à tout type de joueur. Avec son challenge relevé, le jeu pourrait frustrer les plus impatients car c’est un Tactical RPG brutal, difficile et souvent punitif. Vous voilà prévenus.

Fort heureusement, il est possible d’utiliser le Tarot du Chariot qui donne la possibilité de revenir en arrière lors des batailles. Ça ne rend pas le jeu plus facile pour autant, mais ça peut sauver une bataille en cas de mauvais choix.

Concernant les batailles, le jeu a le bon goût de proposer aussi quelques options qui rendent l’expérience un brin plus accessible. Comme la possibilité de prédire les trajectoires adverses par exemple. On note aussi l’apparition de cartes au sol et Il suffit alors de se positionner dessus pour obtenir divers bonus. Ces cartes imposent des choix parfois drastiques au joueur. Est-il judicieux de rester à distance ou alors de s’approcher et risquer l’échec pour un bonus ? Tous ces éléments mis bouts à bouts permettent de mieux cibler ce qu’est Tactics Ogre Reborn et surtout à qui il s’adresse.

Pour quel type de joueur au final ?

Disposer d’énormément de temps devant soi est un énorme plus tant Tactics Ogre Reborn demande un grand investissement. C’est pour cette raison que nous avons tendance à recommander le jeu sur Nintendo Switch. La console de Nintendo, transportable, permet en sus de mettre sa partie en veille afin de la reprendre à tout instant. Et quand on sait à quel point les batailles peuvent être longues, c’est une option à prendre en compte.

Ne pas être fébrile face au challenge est aussi requis pour pleinement profiter de l’aventure. Si le jeu hérite avec ce portage de quelques options d’accessibilité intéressante, il n’en reste pas moins un jeu très difficile qui n’épargne pas le joueur. A titre de comparaison, le récent Diofield Chronicle ou encore Triangle Strategy sont des titres plus recommandés pour les joueurs qui souhaitent découvrir le genre tactical.

Reste enfin la question de l’achat ou non de ce remaster. Le titre est plus joli, propose beaucoup de nouveautés et surtout une localisation française. Ce qui permet à Tactics Orgre Reborn d’être, à ce jour, la version la plus accessible qui soit.

Recent articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[TEST] Tactics Orgre RebornTactics Ogre Reborn est la preuve qu’un grand jeu ne perd rien de sa superbe avec le temps. C’est un titre fascinant et très addictif. Il n’hésite pas à prendre le joueur à revers avec son récit et ses nombreux enjeux. Le tout ponctué par une bande son fantastique et un système de jeu quasi parfait. Reste que le titre de Square Enix est un jeu difficile qui demande énormément de temps pour être dompté.