[TEST] Nintendo Switch Sports 

Conclusion

C’est loin d’être un mauvais point, mais Nintendo Switch Sports n’aura jamais le même impact que Wii Sports. Plus de 15 ans ont passé, les temps ont changé et l’émerveillement de l’époque n’a plus vraiment lieu d’être aujourd’hui. Pour autant, la formule se montre toujours aussi efficace, c’est amusant et la prise en main est immédiate. Si on aurait aimé un peu plus d’épreuves, Nintendo a eu la bonne idée de reprendre le bowling et d’ajouter de nouvelles disciplines qui font mouches même si le foot fait office d’ovni. Par contre, le jeu peut se montrer vite rébarbatif en solo et montre son véritable potentiel surtout à plusieurs. Comme le tout premier finalement.

On l’a peut-être oublié, mais Nintendo a bouleversé le monde du jeu vidéo en 2006 avec Wii Sports. Un jeu d’apparence très simpliste, mais où la magie opérait dès lors qu’on prenait une Wiimote en main pour jouer au tennis, au baseball ou encore au bowling. La question est maintenant de savoir si Nintendo Switch Sports aura le même impact 16 ans plus tard. On essai de vous dire tout ça dans notre test.

Jeu testé sur Nintendo Switch classique à partir d’une version fournie par l’éditeur

Nintendo Switch Sports, la nouvelle révolution ?

On ne va pas vous mentir en affirmant qu’on s’attendait à voir débouler une suite à Wii Sports sur Nintendo Switch. Pour tout vous dire, son annonce lors d’un Nintendo Direct nous a surpris alors que la console hybride se prête pourtant parfaitement bien à la formule. Quoiqu’il en soit, 13 ans après la sortie du dernier épisode en date (Wii Sports Resort en 2009), voilà que Nintendo nous propose une nouvelle fois de faire un petit peu de sport dans le milieu du salon et d’offrir une belle dose de nostalgie à tous les joueurs qui ont passé des soirées entières à jouer au bowling pour la sortie de la Wii. Et si vous faites partie de la toute petite poignée de joueurs n’y ayant jamais joué, ça doit forcément exister quelque part, Wii Sports est un jeu qui nous permet de jouer à des sports comme le golf ou le tennis en mimant les gestes face à l’écran. C’était simpliste, rudimentaire et sans aucune once de profondeur, mais la formule fonctionnait à merveille et on se prêtait au jeu très rapidement sans jamais bouder son plaisir. Pour ne pas bousculer les habitudes, Nintendo Switch Sports reprend ainsi le même socle que son illustre aïeul et propose six disciplines. On retrouve le bowling, le tennis et le chambara auxquelles viennent s’additionner trois nouvelles épreuves : le volley, le badminton et le football. Riche programme n’est-ce pas ?

Bienvenue à Spocco Square

Contrairement à son prédécesseur, Nintendo Switch Sports est un jeu qui s’articule principalement autour de l’expérience multijoueur. Peu importe la discipline que l’on choisit, on nous propose tout de suite de jouer en ligne ou contre des amis en local. Et même lorsqu’on décide de jouer seul, tranquillement dans son coin, la console se charge de simuler la présence d’autres joueurs. Ça ne change fondamentalement rien au fonctionnement du titre, mais ça prouve que Nintendo souhaite miser sur le multi avec son nouveau Switch Sports comme ils ont pu si bien le faire avec Splatoon par exemple. Pour le reste, le jeu nous plonge en plein cœur de la petite ville de Spocco Square qui sert de hub central au titre. On passe ainsi d’une épreuve à une autre selon le stade où le terrain que l’on sélectionne sur la carte. D’un point de vue graphique, on reste dans le simpliste, mais on est quand même loin de ce qu’on avait en 2006. Déjà, comme les Mii ne sont plus de la partie sur Switch, le je jeu nous propose de créer un avatar qu’on peut personnaliser comme bon nous semble. Les personnages sont nettement plus travaillés, les environnements plus vivants et le jeu dégage une ambiance très colorée et chaleureuse. On est à des années lumières d’un foudre de guerre, mais ça ne l’empêche pas d’être visuellement très agréable à l’œil. Par contre, même si on peut comprendre les intentions du jeu de s’adresser au plus grand nombre et d’être le plus didactique possible, il se montre beaucoup trop bavard. En plus des tutoriaux qui peuvent s’éterniser, il y a beaucoup trop de lignes de dialogue et la vitesse de défilement est horriblement longue. Parfois, lorsqu’on souhaite juste faite une petite partie rapide, on se rend compte qu’on passe beaucoup plus de temps à charger sa partie qu’à jouer. Et ça, en 2022, à une époque où les temps de chargement tendent à disparaitre, ça pose un véritable problème.

spocco square nintendo switch sports

Une formule toujours aussi efficace

D’un point de vue du gameplay, difficile de trouver à en redire tant la formule se montre une nouvelle fois très efficace. Bon, ça manque toujours autant de profondeur, on est loin d’un Top Spin pour le tennis, mais la prise en main reste immédiate et le plaisir du jeu lui emboite rapidement le pas. Il suffit de prendre un Joy-con dans la main, d’attacher un autre au niveau de la cuisse (selon l’épreuve) et de s’assurer que tout est bien connecté pour commencer une partie de l’une des six épreuves disponibles.

Bowling

Le bowling était sans conteste la meilleure épreuve de Wii Sports et on pourrait dire la même chose pour Nintendo Switch Sports. On peut se déplacer sur la piste, choisir l’angle et il suffit de mimer le geste et de lâcher la touche ZL au bon moment pour tenter de faire un strike. Aussi, la technologie ayant fait un petit bon depuis 2006, la précision est accrue et on peut faire pas mal d’effets avec sa boule pour faire un max de points.

nintendo switch sport bowling

Tennis

Le tennis est assez décevant sur Nintendo Switch Sports. On peut y jouer de 1 à 4 joueurs pour des matchs forcément en double. Le fonctionnement reste similaire avec des services, des coups droits, des revers et même des lobs. Par contre, même s’il est possible de donner des effets à la balle, les parties sont assez brouillonnes et on ne contrôle pas vraiment l’endroit où l’on souhaite renvoyer la balle. C’était déjà un problème sur Wii Sports et ça l’est encore aujourd’hui.

nintendo switch sport tennis

Chambara

Pour se défouler, rien de mieux qu’une petite partie de chambara. La discipline a fait son apparition sur Wii Sports Resort et nous permet toujours de faire des combats en un contre un. On peut y jouer avec un ou deux joy-con selon l’arme choisit et il faut utiliser les touches ZL et ZR pour parer les coups. Rien de révolutionnaire, mais très défoullant.  

nintendo switch sport chambara

Badminton

Le badminton fait partie des nouvelles épreuves. On y joue à deux et le premier arrivé à 5 points remporte la partie. Si on peut voir l’épreuve comme un cousin éloigné du tennis, le fonctionnement n’est pas vraiment le même. Le geste diffère pour le service, on peut faire des tirs en cloches, des amortis et même des frappes violentes si on a la possibilité de smasher. On peut rapidement faire monter le cardio selon son adversaire et les parties sont assez intenses d’une manière générale.

nintendo switch sport badminton

Volley Ball

Le volley est sans doute le sport le plus technique du jeu. On peut y jouer à quatre et il faut encore une fois atteindre 5 points (+1 selon l’égalité) pour remporter la partie. Après le service, le but est de réceptionner le tir de l’adversaire en joignant les mains et de faire une passe à son partenaire pour enchainer rapidement sur un smash. Tout est une question de timing, de précision et les premières parties peuvent être assez aléatoires avant de trouver ses marques et de s’amuser.

nintendo switch sport volley ball

Football

Il faut y jouer pour le croire, mais Nintendo Switch Sports nous permet de jouer au foot avec les mains. Bon, il est aussi possible d’y jouer avec les pieds selon le mode, à l’aide d’une sangle à accrocher sur sa jambe, mais vous allez quand même pouvoir mettre des buts à la main sans risquer le carton rouge. Dans les faits, c’est assez curieux, mais le football de Nintendo Switch Sports ressemble plus à une partie de Rocket League sans voiture qu’à un match sur FIFA. En gros, on déplace le joueur à l’aide joy-con gauche et on frape avec le droit en espérant voir le ballon filer au bon endroit.

Cette discipline propose plusieurs modes. On peut s’y entrainer, faire du 1 contre 1, du 4 contre 4 et enfin s’adonner à une petite séance de tirs au but. C’est d’ailleurs dans ce mode qu’on peut attacher la sangle à sa jambe. D’une manière générale, si l’épreuve reste une parodie du football qu’on connait, le plaisir de jeu est bien là et il y a de quoi vraiment s’amuser.

nintendo switch sport football


Recent articles

Marko
Maître des lieux. Développeur le joueur, joueur la nuit, mais surtout expert en bons plans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici