Test de WRC 8 sur Nintendo Switch

Conclusion

Si on ne devait s'arrêter qu'au gameplay, on pourrait dire que la version Nintendo Switch de WRC 8 est un totale réussite. malheureusement, entre l'absence du mode de jeu en ligne et une réalisation bas de gamme, il vous faudra réfléchir à deux fois avant de passer à la caisse. Tout dépend de ce que vous voulez à vraie dire.

Après être arrivé sur PlayStation 4 et Xbox One, il aura fallu attendre quelques semaines pour que les joueurs puissent mettre la main sur la version Nintendo Switch de WRC 8. Un portage plus ou moins réussi, mais qui ne vous en mettra pas plein les yeux.

Jeu testé sur Nintendo Switch à partir d’une version commerciale

WRC 8 sur Nintendo Switch, qu’est ce que ça vaut ?

Lorsqu’on achète un jeu sur Switch qui existe déjà sur les autres supports, on s’attend toujours à tomber sur une version au rabais. Ce qui n’est pas du tout le cas de WRC 8 qui s’en sort globalement très bien. Bon, la réalisation graphique est forcément en deçà, on vous en parlera un peu plus loin, mais le jeu reste très bon à prendre en main. Les fans du genre seront sans doute agréablement surpris du comportement des voitures plutôt bien retransmises ainsi qu’une gestion de la physique au poil. On sent bien le poids des bolides sur la piste qu’on soit en pleine accélération sur de la boue ou après un gros coup de frein à l’entrée d’une tête d’épingle. Par contre, si vous souhaitez un peu plus de précision et que vous êtes du genre à jouer en mode docké, privilégiez l’utilisation d’une manette Pro aux joy-con qui feront plutôt l’affaire en mode portable. Mais ce n’est qu’un petit conseil de la maison.

wrc 8 sur nintendo switch

Du contenu en veux tu en voilà !

Du côté du contenu, autant-vous dire que vous en aurez pour votre argent avec cette version Switch qui n’a pas à rougir des autres. Ainsi, WRC 8 vous propose un mode carrière revu de fond en comble et où vous pouvez gérer votre équipe, négocier des contrats ou encore concevoir vos différentes voitures. En effet, le développeur a tout fait pour qu’on oublie le mode scénarisé habituel de la licence WRC pour nous offrir quelque chose de plus digeste et aussi dans l’air du temps. Ainsi, les menus classique disparaissent pour laisser place à un hub où l’on passe d’une pièce à l’autre en vue du dessus pour changer de menu. Un changement radicale qui par contre ne plaira pas à tout le monde. Ensuite, avant de tenter de devenir le meilleur en WRC, il faut d’abord faire ses preuves en WRC 2 ou bien en Junior où tous les participants roulent avec une Ford Fiesta R2. Quoi qu’il en soit, il faudra d’abord ramper dans la boue avant d’espérer devenir le digne héritier de Sébastien Loeb

Le mode carrière est particulièrement réussi et prenant et devrait vous occuper la grande majorité du temps. Pour le reste, sachez que le jeu propose les 14 étapes de la WRC avec pas moins de 100 spéciales et plus d’une cinquantaine d’équipe. En clair, vous ne risquez pas de vous ennuyer avec WRC 8 sur Switch. Par contre, cette version a été amputé d’un mode de jeu en ligne, ce qui est assez problématique pour les amateurs du genre qui aime se fritter contre des joueurs du monde entier. Vous devrez juste vous consoler avec les classements des joueurs pour chaque spéciale. C’est mieux que rien.

WRC 8
34,85€

Des graphismes à la peine

Vous vous doutez bien que s’il y a bien un seul petit point noir à cette version Switch de WRC8, ce sont bien ses graphismes. Qu’on se le dise, si vous vous attendiez à l’équivalent des versions PS4 et Xbox One du jeu, vous allez forcément tomber de haut, car si le jeu est très loin d’être moche, il n’est pas beau pour autant. On a ainsi le droit à des modélisations de véhicules paresseuses, des textures baveuses et un aliasing beaucoup trop prononcé. Surtout lorsqu’on joue en mode nomade. On sait que la Switch n’est pas un foudre de guerre, mais on aurait aimé avoir droit à quelque chose d’un peu plus présentable. Par contre, le jeu reste stable et ne souffre pas de gros ralentissements qui viendraient nous gêner en pleine course. Et ça, c’est plutôt pas mal, et surtout la moindre des choses. En clair, si vous êtes un fan de la WRC, que vous n’êtes pas trop regardant sur l’esthétique et que vous adorez jouer aux toilettes ou entre deux rames de métro, la version Switch de WRC 8 est sans doute ce qu’il vous faut.

wrc 8 sur nintendo switch

Un gameplay exigeant

Pour les joueurs n’ayant jamais touché à un jeu de la série, sachez qu’elle est synonyme d’exigence et WRC 8 ne déroge pas à la règle. Pour être franc, l’aspect simulation semble même plus poussé que jamais et la moindre erreur peut se transformer en une cruelle sortie de piste. Pour autant, le jeu sait se montrer clément et il est possible de rendre l’exercice un peu plus praticable en passant par la case des options. Le gameplay devient plus arcade, de quoi se faire les dents sur quelques tours de piste avant de passer aux choses sérieuses. Le jeu est clairement fait pour les amateurs de rallye qui prendront un plaisir plus que certains à décortiquer les nombreuses statistiques ou à se perdre dans les différents paramétrages disponibles. La stratégie est un élément à prendre en compte en plus du talent sur la piste et ce sont les meilleurs qui tireront leur épingle du jeu dans les modes de jeu en ligne. En clair, le plaisir de jeu est au rendez-vous aussi bien en solo que contre d’autres humais à travers le monde. N’est ce pas là l’essence même du Rallye ?

Recent articles

Marko
Maître des lieux. S'il y a des bugs, c'est de ma faute !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici