Test de MotoGP 21 sur Xbox Series X

Conclusion

On ne va pas aller par quatre chemin : MotoGP 21 n'est pas à la hauteur des attentes qu'on pouvait y mettre. Entre son menu d'une austérité sans nom, son contenu rachitique, sa réalisation très moyenne et son IA parfois aux fraises, le gameplay n'apporte pas suffisamment de nouveautés pour y trouver quelque chose de croustillant. En fait, à moins d'être un gros fan de la discipline et d'avoir envie de profiter des mises à jour, vous pouvez très bien continuer de jouer à MotoGP 20 encore un an.

Après un très bon épisode l’année dernière, les amoureux de la licence de Milestone attendait l’arrivée de MotoGP 21 avec une grande impatience pour accompagner le succès des pilotes français cette saison. Malheureusement, le résultat n’est pas spécialement à la hauteur et il y a même de quoi être déçu.

Jeu testé sur Xbox Series X à partir d’une version fournie par l’éditeur

Il n’y a pas que la F1 dans la vie, il y a aussi la MotoGP ! Et entre les prouesses de Johann Zarco et celles de Fabio Quartararo, on peut dire que les Français nous font magnifiquement honneur cette saison. Des résultats qui vont forcément donner envie aux amateurs de la discipline de tenter de les imiter avec MotoGP 21, la nouvelle mouture du jeu de Milestone. Ca tombe bien, nous venons de recevoir le jeu sur Xbox Series X et on va tenter de vous dire ce qu’il vaut. Spoiler : ce n’est pas très fameux !

Il est ou le contenu ?

Si vous pensiez avoir droit à quelques nouveaux modes de jeu à vous mettre sous la dent, vous allez être déçu. Si on note bien l’arrivée de nouveaux pilotes légendaires et de l’intégralité du roster de Moto 2 et 3, on peut dire que le contenu de MotoGP 21 est tout ce qu’il y a de plus sommaire avec un mode carrière identique à celui de l’an passé et qui manque toujours autant de relief. Comme d’habitude, après avoir choisi sur quel championnat rouler, une écurie et un agent pour gérer sa carrière, on se lance dans une série de course pour tenter de devenir le meilleur ! Efficace dans le fond, mais finalement lassant dans la forme. Par exemple, l’aspect recherche et développement est toujours de la partie, mais toujours aussi mal fichue. En effet, selon vox choix, vous pourrez très bien annuler des améliorations précédentes sans que le jeu ne prenne la peine de vous le signifier. De quoi perdre un temps précieux, mais surtout rajouter une couche de gameplay poussive qui aurait pu être gérée différemment. De plus, MotoGP 21 inaugure un nouveau système de menu tout ce qu’il y a de plus austère et générique. De quoi nous donner l’impression d’être face à un jeu vide comparé à ses prédécesseurs qui étaient nettement plus chaleureux.

motogp 21 xbox series x test

MotoGP 20,5

MotoGP 21 est le premier jeu de la série à arriver sur PS5 et Xbox Series X. Et d’un point de vue purement technique, le jeu fait clairement le travail. Sans êtes ahurissant de beauté, l’image est maintenant beaucoup plus fine, on n’est plus dérangé par de l’aliasing et le tout tourne comme une horloge suisse à 60 images par seconde. Parfait ! Par contre, on aurait aimé un peu plus de détails à l’image et surtout plus de précision dans les textures qui restent au final assez fade pour de la next-gen. Je pense qu’il faudra attendre l’année prochaine pour vraiment avoir un gap et en prendre plein les yeux. Ce qui est sans doute le cas du gameplay qui reste également inchangé. Si certains joueurs apprécieront pouvoir rester dans des chaussons, les autres tireront un peu la moue. Surtout face à l’IA qui semble avoir eut droit à une véritable régression. Alors qu’on avait pris l’habitude de faire la course contre une IA maligne, là on se retrouve face à des attitudes complément hiératiques sur le circuit et aussi de nombreux accidents. On peut toujours espérer que Milestone nous prépare un petit patch pour remettre tout ça dans l’ordre, mais dans l’état, on a vraiment l’impression d’un rétropédalage assez désagréable. Pour le reste, on est toujours face à un jeu à la prise en main efficace à la mi chemin entre de la simulation et de l’arcade selon les aides à la conduite qu’on active ou non. Enfin, les amateurs de stratégie devront sans doute se régaler avec l’ensemble des réglages disponibles, l’arrivée des pénalités de tour long ou encore la gestion des pneus et du carburant. De ce côté, il y en a clairement pour tout le monde et bien qu’il y ait de quoi être déçu, MotoGP 21 reste bien évidemment divertissant. C’est déjà ça !

motogp 21 xbox series x test

Recent articles

Marko
Maître des lieux. S'il y a des bugs, c'est de ma faute !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici