[TEST] Ghostbusters Spirits Unleashed

Conclusion

Amusant, c’est le mot qui ressort le plus de nos sessions en ligne. Ghostbusters Spirits Unleashed ne réinvente en rien le genre, mais offre une proposition tout à fait correcte pour un tarif très attractif. Retrouver la licence éponyme dans un jeu multijoueur asymétrique est sûrement une des meilleures choses qui soit. On espère juste que le titre aura droit à un suivi à la hauteur, car avec seulement 5 cartes, on risque d’en faire le tour rapidement. Avertissement sur le mode hors ligne à l’intérêt proche du néant, un titre à recommander uniquement à celles et ceux qui comptent y jouer en ligne.

Habitué aux jeux multijoueur asymétriques, Illfonic revient cette fois avec une proposition basée sur une licence phare : SOS Fantôme. Franchise qui a connu une excellente adaptation sur Xbox 360, Ps3 et PC en 2009 et qui a été remasterisée en 2021. Cette fois-ci, avec une proposition orientée multijoueur, il va sans dire que les fantômes vont devoir avoir les reins assez solides pour supporter une telle licence, qui est encore aujourd’hui extrêmement populaire.

Jeu testé sur PS5 à partir d’une version fournie par l’éditeur

« Le test a été réalisé après l’application de la mise à jour de lancement, qui corrige entre autres les bugs de sous-titres, de voix et de plantage aléatoire. »

Ghostbusters Spirits Unleashed 
PS5
Date de sortie : Disponible
39,99€
Voir les autres offres

Test de Ghostbusters Spirits Unleashed : Who you gonna call ?

C’est avec le légendaire générique des films que démarre Ghostbusters Spirits Unleashed. S’en suit quelques séquences cinématiques afin de nous présenter brièvement l’histoire avant de prendre la direction du tutoriel. Ce dernier, très bien fait et quasi obligatoire, sert évidemment à cibler le gameplay du jeu. Nous conseillons vivement de ne pas outrepasser ce tutoriel sous peine de patauger lors des premières parties. Le jeu se divise en deux catégories. La première, celle des chasseurs et la seconde, celle des fantômes. Deux catégories pour un seul et même but: pourrir son adversaire au cours de rencontres dans cinq lieux différents.

Jamais sans mon Proton Pack !

Lorsqu’on incarne les chasseurs de fantômes, Ghostbuster Spirit Unleashed propose une vue à la première personne. Très immersive, elle a cependant comme handicap de limiter le champ de vision, ce qui va grandement servir aux fantômes. Canon à proton en main, le but est de déambuler dans les cinq environnements proposés dans le jeu afin d’en chasser tous les nuisibles qui pourraient s’y trouver. Il faut donc sortir le Psychotensiomètre pour scanner la zone afin de trouver notre victime. Une fois le fantôme localisé, le but est d’utiliser le canon à Proton afin de diminuer au maximum la résistance de l’esprit et de l’emprisonner à l’aide du piège. Piège qu’il ne faut pas oublier de déployer, ce qui arrive un peu trop souvent avec l’IA.

Ghostbuster Spirit Unleashed est un jeu qui prône la communication et la coopération, mais s’il est aussi possible de vivre l’aventure en solitaire, il faut savoir que l’IA a parfois du mal à suivre. Elle s’amuse à sortir le piège là où il ne le faut pas, ne suit pas forcément nos tirs et peine à nous soutenir dans nos recherches. Ce qui fait qu’en multijoueur, l’expérience change radicalement. Le simple fait de pouvoir discuter entre joueurs permet d’élaborer un plan et rend les parties bien plus amusantes.

Évidemment, les fantômes savent se défendre et les missions sont limitées dans le temps. Une fois le compteur atteint, la partie se termine. Et si le fantôme n’a pas été capturé, la mission est un échec.

Mon Spectre à moi, il me parle d’aventure !

Côté fantôme, la donne change pas mal, notamment avec la vue. On troque celle à la première personne pour une vue à la troisième personne qui est déjà plus adaptée. En effet, incarner un fantôme permet, entre autres, de pouvoir défier les lois de la gravité et rien que pour ça, le choix de cette vue se justifie.

Dans ce mode, le but n’est pas seulement de défendre, il faut aussi provoquer une panique générale auprès des PNJ présents sur la carte. On dispose pour cela de plusieurs capacités spéciales avec des temps de recharge plus ou moins courts. Il est très amusant de se planquer en bougeant des objets pour orienter les chasseurs à l’endroit désiré. C’est à ce moment précis qu’il faut agir en silence en s’infiltrant dans leurs dos pour endommager les Proton Pack et ainsi provoquer une inutilité temporaire. Il est aussi possible de traverser certains murs et sols pour trouver une échappatoire. Jouer le fantôme est extrêmement amusant et clairement, on en redemande.

On en refait une ?

Ghostbusters Spirits Unleashed propose cinq environnements, tous différents les uns des autres. Une partie dure en moyenne moins de dix minutes, et on retrouve plusieurs types de fantômes, ce qui a pour mérite de limiter la redondance. Il est aussi possible d’accomplir des défis quotidiens et hebdomadaires. On retrouve aussi divers éléments cosmétiques à débloquer tout comme la possibilité de revoir les cinématiques depuis la caserne. D’ailleurs, la caserne sert de HUB et permet, outre le changement de style de votre chasseur, d’organiser ses parties. À savoir que l’IA prend automatiquement la place des joueurs manquants sur une partie. Le mieux est évidemment d’y jouer à 5, mais ce n’est malheureusement pas toujours possible.

Visuellement le jeu propose une approche cartoon, le rendu est correct sans pour autant décrocher la mâchoire. Le jeu se montre suffisamment fluide pour ne pas impacter les parties. Aucune voix française n’est présente dans le jeu et les musiques sont bien trop discrètes pour être retenues. Dommage.

Un réel intérêt en solo ?

Autant être clair pour cette question : non. Ghostbuster Spirits Unleashed est un jeu multijoueurs, prévu et conçu pour être joué à plusieurs. Le mode solo se résume grossièrement au tutoriel à peine scénarisé et ensuite à la création de partie hors ligne. L’intérêt est proche du néant et la lassitude s’installe très rapidement. Conseiller le titre pour un joueur solo est inapproprié, d’autant plus qu’il ne propose pas de multi local, soyez prévenus.

Recent articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Amusant, c’est le mot qui ressort le plus de nos sessions en ligne. Ghostbusters Spirits Unleashed ne réinvente en rien le genre, mais offre une proposition tout à fait correcte pour un tarif très attractif. Retrouver la licence éponyme dans un jeu multijoueur asymétrique est sûrement une des meilleures choses qui soit. On espère juste que le titre aura droit à un suivi à la hauteur, car avec seulement 5 cartes, on risque d’en faire le tour rapidement. Avertissement sur le mode hors ligne à l’intérêt proche du néant, un titre à recommander uniquement à celles et ceux qui comptent y jouer en ligne.[TEST] Ghostbusters Spirits Unleashed