[TEST] Return to Monkey Island

Conclusion

Inutile de tourner autour du pot, Return To Monkey Island est un retour réussi pour la licence. Il modernise le point and click à l’ancienne en n’oubliant pas ses origines. Il s’agit certainement de l’opus le mieux adapté pour connaître la série, mais aussi ce style de jeu si particulier. Un titre à faire absolument pour les fans du style, mais aussi pour les autres qui devraient y jeter un œil. Surtout que tout est mis en œuvre pour faciliter leur aventure.

La série Monkey Island fête son grand retour après 12 ans d’absence avec un nouvel épisode qui suit les évènements de Monkey Island 2 et qui a tout du pari ultra risqué. Pourtant, sous ses airs de suite facile, ce nouvel épisode a de sérieux arguments à proposer.

Jeu testé sur PS5 à partir d’une version fournie par l’éditeur

Return to Monkey Island: dans la légende

Que toutes celles et ceux qui ne connaissent pas l’histoire légendaire de Guybrush Threepwood se rassurent car le jeu dispose d’un album souvenir qui permet de pouvoir comprendre un peu le lore de Monkey Island. Pour résumé brièvement l’histoire de cette licence, il s’agit d’une série de jeux d’aventures créée par LucasArts (LucasFilm Games à l’époque) et qui est tout droit sorti de l’esprit de Ron Gilbert qui signe d’ailleurs son grand retour pour cette suite. Monkey Island est aussi très connue de part la qualité de son écriture et de son humour. Monkey Island est d’ailleurs ressorti sous forme de remake en 2009 sur console et PC., ce qui a permis à bon nombre de découvrir les aventures de Guybrush Threepwood.

Return to Monkey Island

Une remise au goût du jour

Return to Monkey Island tranche quelque peu avec ses ancêtres, surtout sur la partie gameplay. À l’époque, il était nécessaire de pointer un endroit précis sur l’écran et d’en valider l’action pour se déplacer. Ce n’est plus le cas ici, notre personnage se dirige à l’aide du stick gauche et ça dynamise clairement l’ensemble. On est toujours face à un jeu qui mélange habilement phases d’explorations et énigmes, mais globalement, ce vent de fraicheur côté gameplay fait le plus grand bien. Cette nouvelle approche du système de jeu permet aussi de rendre la gestion de son inventaire plus moderne.

A lire aussi : Lecture : les mystères de Monkey Island

L’action à effectuer en fonction des éléments du décor est choisie automatiquement. Petit point aussi concernant la difficulté des énigmes. Elle a été revue à la baisse, le traumatisme du singe dans le premier épisode est enfin derrière nous. Bien qu’il faille toujours réfléchir, on reste sur une approche plus accessible et ce n’est pas plus mal. D’autant plus que le jeu a la bonne idée de proposer deux modes de difficultés.

À noter aussi la possibilité d’obtenir une aide (facultative) qui se déverrouille au fil du temps, tout est mis en œuvre pour rendre le titre accessible à tous. Le journal d’indice évolue au fil des énigmes et finit par donner la solution, ce qui évite par exemple d’avoir recours à une aide externe. Concernant les modes de difficulté, ça va surtout impacter l’obtention d’objets et la durée des énigmes. Il est possible, par exemple, d’obtenir rapidement un objet clé alors qu’en mode difficile les étapes liées à son obtention sont plus nombreuses. Le choix est laissé au joueur pour notre plus grand plaisir.

Return to Monkey Island

Un style graphique particulier

Visuellement, ce nouvel épisode propose une direction artistique qui rappelle grandement Guacamelee de Drinkbox Studios. C’est un style très anguleux qui ne plaira pas à tous. À mi-chemin entre le dessin animé et la peinture à l’huile, le rendu global de Return To Monkey Island surprend lors du premier lancement. Et pourtant, il a un charme fou, il suffit de passer quelques minutes sur le jeu pour s’en rendre compte. On note aussi la présence des doublages anglais d’une ambiance sonore maitrisée.

Return to Monkey Island

Recent articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Inutile de tourner autour du pot, Return To Monkey Island est un retour réussi pour la licence. Il modernise le point and click à l’ancienne en n’oubliant pas ses origines. Il s’agit certainement de l’opus le mieux adapté pour connaître la série, mais aussi ce style de jeu si particulier. Un titre à faire absolument pour les fans du style, mais aussi pour les autres qui devraient y jeter un œil. Surtout que tout est mis en œuvre pour faciliter leur aventure.[TEST] Return to Monkey Island