[TEST] Gungrave GORE

Conclusion

Faire une suite à Gungrave partait d’une bonne intention, mais le jeu manque cruellement d’ambition et de nouveauté. On se retrouve avec un titre paresseux au possible qui n’amuse que quelques minutes à peine. La bonne nouvelle c’est qu’il est inclus dans le Xbox Game Pass, du moins pour les joueurs Xbox et PC. Pour les joueurs PlayStation, il est judicieux d’y réfléchir à deux fois avant d’investir les 49.99€ demandés par le titre.

Un jeu de tir arcade se doit d’être fun, accessible et bourrin. Sorti dans les années 2000 sur PlayStation 2, Gungrave respecte à la lettre le cahier des charges du parfait jeu d’arcade. Mais sans l’effet de surprise, sa suite, qui reprenait les mêmes codes, n’a malheureusement pas eu le même effet. C’est donc à la surprise générale que Gungrave G.O.R.E. a été annoncé. Initialement prévu pour 2019, le titre fût victime de nombreux reports et c’est finalement en ce mois de novembre qu’il débarque sur console et PC. Est-ce que le titre de Iggymob apporte du sang neuf à la licence ? Réponse quelques lignes plus bas.

Jeu testé sur PS5 à partir d’une version fournie par l’éditeur

T’as pas dix balles ?

Gungrave G.O.R.E est typiquement le genre de jeu qu’il faut lancer lors de courtes sessions. Il s’agit d’un titre arcade qui propose un système de jeu assez simpliste. On y incarne Brandon Heat, un orphelin, véritable machine de guerre qui est là pour tuer. Faire parler la poudre et d’ailleurs le point fort de notre ami. Parler d’arcade n’est pas usurpé tant Gungrave ne cherche pas la complexité. Le jeu se compose de divers niveaux qui se terminent de temps en temps par un combat contre un boss. Avec un level design simple au possible, le jeu affiche clairement ses intentions en début de partie : c’est un défouloir. Mais cette proposition de gameplay est-elle intéressante ?

Le système de jeu adopté par Iggymob est assez simpliste, bien qu’il propose diverses solutions pour se défaire des ennemis. Tirer au pistolet ou utiliser son cercueil comme batte de baseball pour renvoyer les roquettes. Il est aussi possible d’attaquer au corps-à-corps. Le jeu propose un gameplay qui semble fun au premier abord mais ce n’est pas aussi simple que ça. Diriger Brandon dans l’univers de Gungrave GORE est tout sauf une partie de plaisir car notre ami dispose d’une inertie trop prononcée à notre goût. Ce qui donne la sensation de diriger une brique. Finalement, ça rend les phases de tirs pénibles mais surtout très ennuyeuses. Pour faire simple, le jeu ne donne pas envie de s’y investir.

[TEST] Gungrave GORE

Visuellement joli pour de la PlayStation 3

Sur le bilan technique, Gungrave G.O.R.E peine aussi lourdement. Visuellement, le jeu n’est pas forcément agréable à l’œil. Les textures sont simplistes, les effets lumineux très discrets et la modélisation globale est très datée. Fort heureusement, le jeu est sauvé par une animation qui ne souffre d’aucun ralentissement ou presque. Reste que le jeu affiche au global un style graphique qui est loin de faire l’unanimité.

Le titre d’Iggymob n’est pas mieux servit côté bande-son. On retrouve des thèmes très rock, mais terriblement monotones. Les musiques se contentent de répéter les mêmes riffs de guitare en boucle et les paroles entendues n’ont aucun sens. C’est une agression auditive à chaque instant, et pourtant je suis moi-même friand de ce style musical. Pour le reste les doublages sont corrects (anglais ou japonais) même si les bruitages peinent à convaincre.

[TEST] Gungrave GORE

Un jeu hors du temps ?

C’est une question qui a du sens tant Gungrave GORE semble être tout droit sorti de la période PS3 et Xbox 360. C’est un jeu qui ne propose absolument rien de neuf vis-à-vis des opus sortis dans les années 2000, soit-il y a 22 ans. Le titre se veut volontairement old-school, mais échoue sur tout ce qu’il entreprend.

C’est un jeu d’une banalité extrême qui peine réellement à tenir en haleine plus de 5 minutes. On ne comprend pas vraiment ou voulait en venir Iggymob avec ce titre. Ressusciter Gungrave partait d’une bonne intention, mais il aurait fallu mettre les bouchées doubles sur le fond et la forme. C’est bien simple, on a juste la sensation de rejouer au jeu sorti en 2002. Ce qui explique clairement pourquoi Gungrave GORE est un incontestable gâchis. Il y avait tellement mieux à faire, comme moderniser la recette ou encore adapter le gameplay aux standards actuels.

Au lieu de ça, on se retrouve avec le minimum syndical où on dirige un tank dans des couloirs pendant six heures, le temps pour voir le bout de l’aventure. Le tout avec des sensations de tirs proches du néant, un comble pour un TPS.

[TEST] Gungrave GORE

Recent articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Faire une suite à Gungrave partait d’une bonne intention, mais le jeu manque cruellement d’ambition et de nouveauté. On se retrouve avec un titre paresseux au possible qui n’amuse que quelques minutes à peine. La bonne nouvelle c’est qu’il est inclus dans le Xbox Game Pass, du moins pour les joueurs Xbox et PC. Pour les joueurs PlayStation, il est judicieux d’y réfléchir à deux fois avant d’investir les 49.99€ demandés par le titre. [TEST] Gungrave GORE